saint-gaudens.fr

Sport - Economie - Animations

Sport - Economie - Animations

Saint-gaudens, immobilier, politique

 

Rechercher sur le site

 

Espace citoyen

Retransmettez ici vos événements en direct !

Actualité récente

Ecouter la radio

Play store Application Dataxy
 

 

Saint-gaudens

  • Assurance Saint-gaudens

     

    MAIF Assurance | Maif.fr  Voir

    MAIF, les Garanties les plus larges Devis et Souscription en Ligne

     

    Crédit Auto à 1,50% - Offre Assurance Auto + Crédit Auto.  Voir

    Offre Assurance Auto + Crédit Auto. 1,50% TAEG fixe jusqu'au 12/03/2015

     

    Courtier en assurances à Saint-Gaudens -   Voir

    Vous cherchez une société de courtage en assurances domiciliée à Saint-Gaudens Toutes les sociétés de courtage en assurance à Saint-Gaudens sont ...



 

Sport - Economie - Animations

Actualité des disparus > L'affaire des disparus de Saint-Gaudens

Peurs sur la ville

 

 

Mais qui sème et orchestre la terreur en ville ? Ce pauvre centre ville de Saint-Gaudens qui n'en avait pas besoin, pris sous l'enclume du Leclerc.

Au delà des commerçants qui ont subi une baisse de clientèle, des résidents et des enfants scolarisés inquiets voir effrayés, l'image et la notoriété de la ville de Saint-Gaudens est lourdement impactée.

Les 11 Centres nationaux des arts de la rue, tels des clowns terroristes sans habit ont donc en toute impunité crée un climat de peur dans 14 villes de France.

Ces artistes, tels des fanatiques religieux ou sociaux sont donc parvenus à nous terroriser et à nous sensibiliser sur leurs sort, « délaissés et abandonnés » mais récompensés in-fine par le retrait des textes législatifs les concernant. Leur objectif a donc été atteint.

Inquiets pas la baisse de l'activité, alertés par leur clients de saint-gaudens et des villages environnants, plusieurs commerçants du centre ville se sont concertés, rejoints par des habitants apeurés et des parents d'enfants scandalisés par cette opération.

Valérie Dumont, résidante à Saint-Gaudens est la porte parole de ce rassemblement, elle est chargée :


1) D'étudier tous le moyens légaux pour saisir les autorités judiciaires avec les objectifs suivants :

- faire cesser le trouble restant,

- demander réparation pour les troubles causés
- empêcher la reproduction d'actions similaires

- faire condamner les structure morales et personnes physiques ayant organisé l'opération.


2) De coordonner l'action judiciaire avec les populations concernées dans les autres villes touchées.


3) De demander à la ville et et aux services de propreté de procéder à la suppression de tous les affiches restantes, de les remplacer par une message de prévention expliquant la réalité des faits.
 

4) Organiser une réunion publique sous la forme d'une conférence-débat pour expliquer aux victimes la réalité des faits, les moyens de faire valoir leurs droits et de demander réparation.
 

5) Répondre aux questions des plaignants sur les moyens juridiques à leur disposition pour faire valoir leurs préjudices.
 

6) Sensibiliser les associations de Commerçants et la Ville sur l’intérêt de mener une action judiciaire pour faire valoir leurs droits, restaurer leur image et leur renommée.
 

7) Contre attaquer en organisant le boycott des Promonades par les collectivités territoriales et les populations 

Si vous aussi avez été touché par cette attaque que que l'on peut qualifier de terroriste, merci de contribuer à cette démarche en rejoignant le collectif, en nous envoyant vos témoignages, un message de soutien, en faisant une promesse de don, ou en participant à la prochaine conférence-débat.

 

 

Vos témoignages - C'est vous qui le dites...

 

 

"Ayant en mémoire Emile Louis, les disparus de l'Yonne, Outreau et le petit Grégory : mes enfants ados m'ont posé beaucoup de question sur les disparus de St-Gaudens, je n'ai pas su leur répondre..c'etait début septembre, nous avfons été rassurés lorsque mon voisin m'adit que c'teait une blaque, du cinéma, qu'il l'avait lu dans la depeche ou la gazette "


« Je ne viens plus au centre ville depuis septembre, ….j'y avais vraiment cru... »

« Ils se permettent tout, c'est à vous rendre schizophrène : les disparus de St-Gaudens, c'est du même calibre que France2 avec Bedos qui se prétend l'amant de Trieweiller. A la télé ca a duré 2 h et touché des millions de personnes, ici ça dure depuis plusieurs semaines et ça touche plusieurs dizaines milliers de personnes »

« je suis commerçant à St-Gaudens, avec un collégue, nous avons pris l'initiative de retirer du domaine public ces affiches, mais elles sont rapidement revenues. D'abor une femme pendant ¾ semaine , puis une femme.... ensuite d'autre affiches explicites sont apparues après que la depeche ait donné un début de piste, puis la solution pour comprendre la farce. «

« On ne joue pas avec la peur des gens, sauf à pousser les populations vers Marine Le Pen. Mais peut-être est ce là l'objectif à long terme de ce type d'initiatives: Marine au 2e tour et c'est l'assurance que le centre [juppé - valls] gagnera les présidentielles de 2017 « 

« J'ai lu dans l'excellent journal local La Depeche, que la ville de St-Gaudens avait ete choisie comme 15 autres villes de France . Quelle chance de pouvoir participer à ce terrifiant jeu de pistes«

"Après les clowns en ville, les disparus du centre ville, y'en a marre de cette terreur  »

« Il faut faire respecter la loi : trop c'est trop. Nos enfants découvrent les jeux d'argent par la télé mais aussi par l'intermédiaire des affiches sponsorisées par les casinotiers locaux, ou les tabacs et leur drapeaux fdj/loto/pmu flottant dans les rues. Les élus chargés de faire la loi et de la faire appliquer feraient mieux de faire respecter les lois sur l'affichage public Avant de vouloir faire le ménage sur Internet,je soutiens à fonds la démarche de ce collectif«

«  C'est le propre de l'art d'alerter la population sur les urgences politiques, écrivait récemment R.Blancard du groupe la depeche, je suis bien d'accord avec elle. Zemmour est un véritable artiste«

« Orchestrer la terreur, la planifier, être certain dès le lancement de son impact et son issue, c'est mener à bien une opération de terrorisme ;

"Autorités complices (journalistes, élus, police et justice), lacheté ou traitrise ? »

« Demandez la dissolution des 11 centres nationaux d'arts et de la rue, leur rôle n'étant pas de faire du théatre mais de manipuler le cerveau des populations diffuser des messages terroristes....interdisez les au moins de s'approcher des enfants....«

« Attaquez ces terroristes en justice, c'est bien mais vous n'avez aucune chance, il vous répondront droit à la blague, à l'humour, à la création artistique la liberté d'expression et leurs copains juges leur donneront raison "

"Merci encore aux intermittents du spectacle, clowns virtuels anonymes qui terrorisent pour faire connaître leur souffrance !

« les responsables on les connait, leur méthodes ils nous les ont expliqué, mais que fait la justice et la police pour faire cesser ce trouble, réparer le mal commis et empêcher que cela ne se reproduise?

« la depeche et la gazette sont des salopards, complices de l'opération , partie prenant de l'opération consistant à cacher l'information aux populations, puis en la distillant pour enfin apporter la réponse

«  honte aux autorités lcoales qui m'ont déconseillé de porter plainte, 'ca sert à rien', 'c'est une association' ...etc»


"il faut boycotter la presse locale qui en cachant la vérité aux populations et en distillant la vérité est un complice actif dans cette opération. i lfaut questionner et demander des explications aux élus et aux autorités : sous-préfecture, polices et  justice"

 

 

 

Actualité des disparus > L'affaire des disparus de Saint-Gaudens

Sport - Economie - Animations

Restez informé !


 

Dataxy

 

 

Concertation ou prise en otage ?

Ministre:
"...CADA, il y aura, et bien j'espère qu'il aura le courage d'aller jusqu'au bout et donc de dénoncer ce contrat de ville"

Journalistes:
"Pourquoi l'etat ne s'est pas pris de concertation avec la commune, on vois qu'il n'y a pas que le cas de Saint-gaudens dans le cadre de ces CADA, il l'a appris par hasard en fait, il y'a d'autres villes qui disent qu'ils n'ont pas été concertés "

Ministre:
"Vraiment, une euh, on ne peut pas dire que je me suis déplacé par hasard, j'ai rencontré Mr Pinet son adjoint qui avait été rencontré au mois de juin dernier par les promoteurs de ce projet qui est aujourd'hui validé par l'etat; on peut être pour ou contre....c'est une décision d'etat, une responsabilité de l'etat et nous assumons totalement cette responsabilité"
 
 

Affiche et propagande


 

La presse locale avait les clés

Témoignages


 
 

360" Médiathèque

J'ai testé les fauteuils poufs en plastique !

Beaux et confortables, mais nénamoins lourds à manipuler pour évacuer l'eau de pluie.

Bref, la bonne adresse et le bon plan pour les routards du super U ou autres !

 
 
 
Mot de passe perdu